Header

Partagez | 

Les figures de style.

Message Sujet: Les figures de style.   Sam 16 Mar - 21:46

avatar

Mes clubs


En savoir plus
Mes clubs extra-scolaires:

Morwen

Doyenne
Bons Points (BP) : 2289
Voir le profil de l'utilisateur

Les figures de style.



Coucou les SoPiens ! Smile

Voici un tutoriel qui vous sera utile en français bien sûr, mais également pour donner un peu de poésie à vos RPs. Nous verrons les principales figures de style de la langue française, c'est à dire celles qui reviennent le plus souvent. Nous n'allons pas partir dans quelque chose de super pointu, donc rassurez-vous. n_n

Quelques rappels.



Définition et usage. Une figure de style est un procédé qui permet de donner plus d'expressivité au propos, à l'oral ou à l'écrit. La figure de style sert à intensifier le discours, l'atténuer, faire ressortir ses contradictions...

→ Je vous conseille le livre de Queneau, Exercices de style. Un régal !

Exemple de figure de style : la tirade de François Hollande, qui répète "Moi, président de la République..." quinze fois, pour assener ses reproches de façon appuyée. Plutôt efficace, puisque cette tirade a fait la une des journaux. =)

Les figures d'insistance.



Comme leur nom l'indique, ces figures de style permettent, par la répétition, d'attirer l'attention sur un point particulier. Le martèlement produit par cette répétition donne du rythme, de l'énergie au propos.

Anaphore.

Répétition d'un terme ou d'une expression en début de phrase. La tirade "Moi, président..." illustre cette figure.

Poème:
 

Parallélisme.

Cette fois-ci, c'est lorsque la syntaxe se répète.

Exemple:
 


Épiphore.

La répétition porte sur un terme, une expression, en fin de phrase. Voici un exemple célèbre, que j'adore :

Lettre de rupture:
 

Les figures d'intensité.



Ces figures de style créent une impression forte au lecteur/auditeur.

Gradation.

Procédé qui permet d'accroître l'intensité d'un propos. La gradation permet de créer une attente, d'exagérer, d'user d'ironie... Le dernier terme de la gradation est souvent hyperbolique (voir l'hyperbole ci-dessous).

Citation :
« C'en est fait ; je n'en puis plus ; je me meurs ; je suis mort ; je suis enterré. »

L'Avare, Molière.

Hyperbole.

Expression de l'exagération, du grossissement de la réalité. Tout comme la gradation, on l'utilise pour l'ironie et la caricature.

Citation :
« Ô Dieu ! le vent rugit comme un soufflet de forge. »

Victor Hugo.

Les figures d'atténuation.



Contrairement aux figures précédentes, elles privilégient la sobriété, la retenue et la maîtrise.

Euphémisme.

Cette figure atténue la réalité, qu'elle soit brutale ou plaisante.

Citation :
« Elle nous a quittés. » qui signifie en réalité : « Elle est morte. »

Litote.

Genre d'euphémisme. Elle permet d'en dire moins pour faire entendre plus. Le résultat en est plus fort que si la pensée avait été exprimée dans sa "sincérité".

Citation :
Figaro qui vient de se faire insulter :

« Voilà les bontés familières dont vous m’avez toujours honoré. »

Le mariage de Figaro, Beaumarchais.

Les figures d'opposition.



Ces figures cherchent à exprimer les contrastes.

Antithèse.

Elle désigne le rapprochement de deux mots ou expressions de sens contraire.
Citation :
J'espère et crains, je me tais et supplie,
Or je suis glace, et ores un feu chaud,
J'admire tout, et de rien ne me chaud,
Je me délace, et puis je me relie.

Premier quatrain du sonnet 12, du recueil Les Amours, Pierre de Ronsard.

Oxymore.

Une forme d'antithèse, mais les mots contraires sont soudés. L'oxymore crée une perturbation logique et permet d'imaginer une réalité autre.

Citation :
On retrouve l'image du "soleil noir" chez Baudelaire, Hugo, Gérard de Nerval...

Chiasme.

Ah, qu'il est beau celui-là ! ♡
Le chiasme est la figure "de la croix" : il consiste à placer en ordre inverse les segments de deux groupes de mots, et sert généralement l'expression d'une opposition ou d'une union.

Une définition compliquée, voici donc quelques exemples. Le chiasme donne vraiment un rythme majestueux à la phrase je trouve. *o*
Citation :

« Ayant le feu pour père, et pour mère la cendre. »

Les Tragiques, Aggripa d'Aubigné.

« Rester dans le paradis, et y devenir démon, rentrer dans l'enfer, et y devenir ange ! »

Victor Hugo.

« Les désespoirs sont morts, et mortes les douleurs. »

Albert Samain.

Les figures d'analogie.



Analogie : rapport de ressemblance, d'identité partielle entre des réalités différentes. (Définition du Trésor de la Langue Française informatisé.)

Ces figures stimulent l'imagination du lecteur.

Comparaison.

Opère le rapprochement de manière explicite à l'aide d'outils variés : « comme » (préposition), « sembler » (verbe), « pareil à » (adjectif), etc.

Citation :
« Tous vos nerfs tressaillent comme des cordes de lyre. »

Théophile Gauthier.

Métaphore.

Citation :
C'est un type particulier d'image sans outil de comparaison qui associe un terme à un autre appartenant à un champ lexical différent afin de traduire une pensée plus riche et plus complexe que celle qu'exprime un vocabulaire descriptif concret.
Définition de Wikipédia, plutôt bien faite ai-je trouvé.

Citation :
« Tu es le feu naissant sur les froides rivières. »

Au petit jour, Jacottet.

La métaphore filée est une même image, dépassant la simple phrase.

Le poème de Du Bellay possède une métaphore filée par strophe.

Spoiler:
 

Personnification.

Elle confère des caractères humains à ce qui ne l'est pas.

Citation :
« L'heure sombre où l'Espagne agonisante pleure ! »

Ruy Blas, Hugo.

Allégorie.

Forme de personnification, puisqu'elle donne corps, humanise une idée, un concept. Marianne, par exemple, est l'allégorie de la République française !


Et voici un exemple littéraire :

Citation :
Je vis cette faucheuse. Elle était dans son champ.
Elle allait à grands pas moissonnant et fauchant,
Noir squelette laissant passer le crépuscule.

« Mors », Les Contemplations, Hugo.

Les figures de substitution.



Métonymie.

Citation :
Figure d'expression par laquelle on désigne une entité conceptuelle au moyen d'un terme qui, en langue, en signifie une autre, celle-ci étant, au départ, associée à la première par un rapport de contiguïté.
Définition du Trésor de la Langue Française informatisé.

Citation :
Courage

Paris a froid Paris a faim
Paris ne mange plus de marrons dans la rue
Paris a mis de vieux vêtements de vieille
Paris dort tout debout sans air dans le métro

Au rendez-vous allemand, Paul Éluard.

Ici, Paris désigne la population parisienne. Le lecteur le comprend car le rapprochement est logique.




Et voilà, vous avez vu les principales figures de style de la langue française ! C'est maintenant à vous de les utiliser, dans vos rédac', vos RPG... Smile

Tutoriel écrit en s'appuyant sur le Trésor de la Langue Française, Wikipédia et L'écume des lettres (édition Hachette).


Vous rencontrez un souci avec ce tutoriel ? Venez poser votre question [ici].

Idea N'oubliez pas de lire et de suivre les [règles de la section].
Je, soussignée Morwen, accepte qu'un Directeur reposte le tutoriel Les figures de style tel que je l'ai rédigé.
Revenir en haut Aller en bas



Kit par Soihra ♥

Les figures de style.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est votre style de musique???
» Style de police
» Fashion Style [Accepté]
» Design-Style, Forum de graphisme
» Image en fond de page d'accueil ( Feuille de style CSS )
Réponse rapide

School of Progress :: La bibliothèque :: Tutoriels :: Français+

Qui est en ligne ?

SoP en quelques chiffres

Nos étudiants ont posté un total de @messages@ messages.

Nous avons @membres_enregistres@ étudiants inscrits dans l’école.

Le dernier dossier validé est celui de @dernier_membre@.

@@membres_anniversaire_aujourdhui?@membres_anniversaire_aujourdhui=Il/Elle fête son anniversaire aujourd'hui : @membres_anniversaire_aujourdhui$&@$Ils fêtent leur anniversaire aujourd'hui : @membres_anniversaire_aujourdhui$, @@$Aucun membre ne fête son anniversaire aujourd'hui. @@

Ils étaient là hier

@derniers_membres_connectes$, @

Liste de présence

@membres_connectes$, @

La DirectionLes AssistantsLes SurveillantsLes ArtistesLes InspecteursLes PitresLes IntervenantsLes Doyens