Header
Partagez | 

Bien démarrer un sujet RP

avatar

Mes clubs


En savoir plus
Mes clubs extra-scolaires:

Miettes

Doyenne
Bons Points (BP) : 113
Voir le profil de l'utilisateur

Message Sujet: Bien démarrer un sujet RP   Dim 2 Mar - 13:31

Tutoriel rédigé par Aby


YOKUSO MES BRAVES PETITS ÉTUDIANTS !


Aujourd’hui nous allons parler de quelque chose qui peut vous sembler très simple mais qui ne l’est pas tant que ça. Il vous faut les bonnes armes et les bons mots pour réussir une bonne ouverture de roleplay et c’est donc à la suite que vous apprendrez comment bien le réussir. Allez vous chercher un verre et de quoi grignoter, je ne tolèrerais pas qu’on quitte la classe avant la fin du cours, surtout que ce ne sera pas très long.

Il n’y aura que deux chapitres, pas bien long pour vous expliquer comment vous débrouiller et que mettre dans votre RP pour être sûr qu’il soit ouvert à tous ou à la personne souhaitée. Tout d’abord il y a deux formes de RP, ceux qui sont libres et qui attendent une réponse de n’importe qui et les « PV » qui sont des roleplay privés, donc réservés à un personnage ou bien à un joueur. Dans ces deux cas différents nous allons avoir une approche différente, donc commençons si vous le voulez bien par le RP libre.


    I. Le RP libre


Le RP libre doit se tourner de manière large. J’entends par là que la fin doit laisser une ouverture aussi grande que l’océan pacifique pour que quelqu’un puisse intervenir. Évitez je vous en prie les rencontre type « Pardon je ne vous avais pas vu, mon nom est aszdfghn, j’ai 15594 ans et vous ? » c’est extrêmement ridicule et surtout impossible ! Pour une bonne rencontre il faut aller piocher dans la réalité pourquoi pas, dans l’imaginaire chevaleresque pourquoi pas (une fille qui fait tomber ses livres, un garçon qui ramasse oui ça peut être une rencontre surtout si l’un des deux est nouveau dans le coin). Ou bien quelque chose de bien plus épic (une attaque sauvage de voyou/brigand et un preux gentil qui les boute par exemple).

Pour être bien clair sur le RP libre, il faut bien planter le décor comme il faut. Il faut aussi que votre personnage se trouve dans un endroit le plus facile d’accès possible. Une ruelle, un bar ou taverne et autres endroits très fréquentés par la plupart des joueurs. Ensuite pour bien cadrer le roleplay, il faudra bien décrire l’endroit où votre personnage se trouve. Parler de l’heure qu’il est, de quel temps il fait et de la vue que vous avez de là où vous vous trouvez. Il faudra aussi bien décrire l’état d’esprit de votre personnage, ce qui peut considérablement changer la manière dont on peut l’approcher lors de la réponse.  Il faudra aussi faire une description rigoureuse de la tenue et de l’apparence de votre personnage, puisque cela aussi peut créer une suite roleplay, par exemple une drague, ou bien un vêtement désignant une personne de classe sociale différente peut attirer une pauvre pour obtenir des petites pièces. Ensuite et pour finir, il vous faudra non seulement décrire les faits et gestes de votre personnages mais également et SURTOUT créer l’ouverture qui déclenchera la réponse d’une personne. Pour cela il vaudrait mieux savoir vers quoi vous allez (si vous voulez une bagarre, le simple fait de renverser son verre sur quelqu’un ou bien mettre une baffe à un homme suffirait) et faire en sorte de l’obtenir dès le début ou tout du moins de s’y diriger. Réfléchissez bien aux situations qui peuvent ouvrir le plus de possibilités et n’hésitez pas à grossir les indices qui indiquent quel type de réponses vous attendez (ou bien à l’indiquer en HS à la fin du post.) GAMBATE NE !


    II. Le RP réservé


Le RP réservé ou « PV » est un RP qui a déjà été prévu avec un ou plusieurs autres joueurs. Bien le commencer est alors nettement plus simple puisque tous les détails à venir ont déjà été abordés avec les personnes concernées et il ne reste plus qu’à écrire une sorte de mise en bouche qui donnerait au lecteur en dehors envie de suivre votre RP de manière assidue. Tout comme pour le RP libre, il vous faudra décrire l’environnement, les pensées, les faits et gestes et déclencher les réponses grâce à une habile phrase glissée vers la fin. En gros vous devrez écrire une sorte de prélude, voilà pourquoi je vous conseillerais de bien vous remémorer les termes de votre accord avant de vous lancer dans votre RP de début, pour être bien sûr que la suite se passera comme il était prévu qu’elle se passe.

Il faudra forcément et férocement rester dans le sujet sur lequel vous vous étiez mis d’accord. Si le RP devait être une rencontre de plusieurs mercenaires pour qu’ils aillent ensuite tuer un dragon, le début commenceras donc par la rencontre et pourquoi pas par le fait que le premier personnage entendra parler de ce fameux dragon. Mais en aucun cas l’homme doit perdre son temps ailleurs et décider d’y rester, sinon le RP n’aurait plus de sens et s’en trouverait allongé pour aucune raison. Attention aux hors sujets qui sont bien plus simple à faire dans un PV que dans un libre.

Comme plus haut, les choses à aborder sont l’heure, le temps, l’environnement, les gens autour, les actes du personnages, ses pensées, sa description physique, une mise en situation qui donne envie de suivre la suite. Tout cela n’est pas simple, mais maintenant que vous avez le squelette d’un bon début de post, vous devriez pouvoir vous débrouiller convenablement !

En espérant vous avoir été utile ! Je vous souhaite bien du courage pour la suite de votre roleplay Very Happy.




[justify]
EXEMPLES DE RP:

Samuel Black a écrit:
Qu'est-ce que je peux faire... ? J'ai tout perdu, mon père est mort, mon équipage fus massacré quelques heures plus tôt et mon navire fus coulé avec... Je n'ai plus rien, rien, plus que mon sabre et mon cerveau pour regagner ma renommé, ma célébrité. Mais aussi et surtout trouver le moyen de tuer Barbe Noir; c'est à cause de lui que j'ai tout perdu, et je compte bien lui faire payer. Mais seulement, je ne ferais pas comme lui; je ne lui retirerais pas tout ce qu'il a pour le laisser vivre et souffrir. Je me contenterais de le tuer. Ça prouve bien que j'ai bon cœur non ?

Me hissant difficilement sur mes jambes, je dus forcé pour me tenir debout. Après cela, je marcha sur la plage, doucement, pour ne pas m'épuiser trop vite, et pour conserver mes pauvres mollets, qui avaient beaucoup souffert; beaucoup trop souffert même. Car après avoir faire trois pas, je m'écroulais dans le sable. Je força sur mes jambes pour me remettre debout, et ma rage alimentant ma force, je frappais violemment dans le sable, pour me passer les nerfs. Je criais, je tapais le sable de mon pied. Rien n'arrivait à faire passer ma colère envers Barbe Noir.Mais il me fallait en premier lieu récupérer des forces.

Je reconnaissais bien la plage, c'était celle de Tortuga; m'aventurant plus loin, toujours plus loin, je finis pas atteindre la ville. Enfin, si on pouvait appeler ça une ville. Il était tard, et les ivrognes complètement soûl de l'île se battaient, ou encore essayaient de regagner leur maison en titubant. Les premières tavernes que je croisaient étaient héberger des bagarres pour la plupart, pour ne pas dire toutes, et n'ayant pas envie de m'en mêler je m'éloigna... Fichu blessure ! Qu'est-ce que je ne donnerais pas pour une bonne bagarre !
Quand je m'approcha d'une taverne qui avait l'air relativement calme par rapport aux autres, je sentis l'odeur désagréable du poisson pas frais, de la viande pourrie et du rhum de seconde qualité... Je lus difficilement la pancarte de l'auberge
"Au Renard mal fringué" Qu'elle nom pourrie. Mais, ne tenant plus ma faim, j'entrais dans la taverne.

A l'intérieur, on ne voyait que des tables renversées, des verres éclatés au sol, des soûlard cuvée leur rhum... Une poignée de personne se battaient, mais n'entrainaient pas le reste des gens avec eux, et le barman, un grand musclé, n'avait pas l'air très accueillant.
Je m'avanças vers ce dernier, manquant de déraper sur un verre qui n'avait pas exploser en tombant, et pris la parole.


-Mec, j'ai faim et j'ai soif. Sers-moi direct deux verre de rhum et à bouffer, que je me remplisse la pense.

L'homme en face de moi s’exécuta, me servit un rhum totalement immonde et un plat tellement mauvais que même les putois en pâliraient de jalousie. Mais la faim me tenaillait le ventre, et j'engloutis le repas sans faire attention au reste. Je ne déposa que la moitié du prix que cela coûtait, et me prépara à partir que le patron m'interloqua.

-Toi tu sors pas tant que tu m'a pas donné l'autre moitié de ce que tu me dois.
-Je t'aurais payer l'autre moitié si ça avait était mangeable. Ceci n'étant pas le cas, je ne te paye que le prix de l'assiette et des deux verres. La prochaine fois sers-moi quelque chose de correct, sinon je te jure que tu auras affaire à moi, sale vermine.
-Hahahaha ! Vous l'entendez cet abruti ? Tu tiens vraiment pas à la vie mon pote.

Il se jeta sur moi par derrière, et m’immobilisa en profitant de ma surprise; mais m'étant ressaisi, et étant énervé plus que ce qu'il ne fallait, j’assénai un coup de poing dans la nuque de mon adversaire. Profitant de son inattention, je me faufila derrière lui et tapota ses joues; il se retourna, pour voir que rien ne se trouver derrière lui. J'étais de nouveau derrière lui, et il prit un coup de pied bien placé; finalement, j'achevais en dégainant mon sabre et en lui mettant sous la gorge.

-Tu as vraiment intérêt à ce que ce soit comestible la prochaine fois, sinon le sabre ne s'arrêtera pas devant ta gorge salop.

Il grogna, ses yeux de débiles tournaient vers moi, mais fini par acquiesçait. J'enlevais mon sabre de sous sa gorge, mais le gardais devant moi par précaution, puis sortis de l'auberge. Enfin, je rengaina mon sabre et retourna en ville...

Voici ce qu'il manque dans ce RP d'ouverture:
 

L a écrit:
    C'était une journée magnifique, et par magnifique je voulais dire pleine d'argent. Je venais de gagner plusieurs dizaines de shillings pour avoir attraper un voleur de poules dans les bas quartiers de Tortuga, un peu en contre bas du Port en lui-même. Cette ville était comme à son habitude un véritable dépotoir, les cochons s'y amusaient autant que les pirates. L'avantage c'est qu'ici, blanc, marron, noir ou orange comme moi, ça n'avait aucune espèce d'importances. J'avançais donc, sans capuche et sans chemise -Il faisait très chaud en cette fin d'après-midi. Autour de moi des marins se lançaient des objets, riaient et forniquaient à tout va. Je pouvais supposer que n'importe quel homme de la Navy aurait vomit ses entrailles en posant ne serait-ce qu'un pied sur les quais. Je vis alors dans une ruelle plus sombre encore que les autres une affiche désignant une sorte de taverne, ou peut-être une auberge qu'en sais-je? Le nom de l'édifice était « A la grenouille »... étrange comme nom, vraiment étrange. J'y entrais dans un calme mémorable pour une ville pareil. Il n'y avait que deux simple matelots qui parlaient dans leurs barbes respectives, n'allons pas mélanger camaraderie avec autre chose, et un barman qui astiquait ses verres avec sa salive. Fort heureusement j'avais assez pour me payer une bouteille entière et sans a moindre espèce de secrétions corporelle de ce pauvre homme atteint de maladie – Oui des boutons pareils, ce n'est pas naturel- Je m'approchais de l'infecté, gardant tout de même une certaine distance entre sa bouche et la mienne, peut-être contagieux ces choses là. C'est à ce moment que je remarquais sa musculature puissante, son torse très très développer et un tatouage sur l'avant bras: Une grenouille. Voilà un mystère de résolut, mais pourquoi un barman serait-il aussi musclé. Pendant qu'il rangeait l'une des bouteille j'eus le temps d'admirer un magnifique et triomphale « P » gravé dans sa peau, à l'intérieur de son avant-bras gauche. Deuxième mystère résolut, je devrais penser à faire des missions de recherche, peut-être que je pourrais gagner de l'argent facilement. L'homme se tourna alors vers moi, sa taille me faisant tourner la tête et ses épaules aussi puissantes que celles d'un ours me faisant frémir de trouille.

      BARMAN ▬ Bonzour, que puis-ze pour vous?


    Je dût retenir un énorme fou rire devant ce zozotement. On ne s'attend pas à ce genre de choses venant d'un géant pareil.

      L ▬ Une bouteille de rhum l'ami, j'ai grand soif.


    Je fit cliqueter les pièces sur le comptoir de bois pour lui faire comprendre que je n'avais pas envie d'attendre et il se dépêchât de reprendre son service, attrapant et ouvrant une bouteille qu'il m'offrit.

      BARMAN ▬ Un verre monfieur?
      L ▬ Sans façons.


    Je décelais dans son regard comme une pointe de jalousie, comme si le fait de pouvoir dire cette phrase faisait de moi quelqu'un de méprisable. Ce qui devait être le cas pour ce pauvre homme. Avec un handicap pareil, être pirate deviens très compliqué. Soit on est très très cruel pour compenser, soit on se range. Je décidais d'aller rire dans mon coin, en prétextant à ce pauvre bougre que le rhum faisait rapidement effet sur ma pauvre personne.


Oui je sais, tu m'avais dit de ne faire qu'entrer dans l'auberge, mais je n'ai pas put résister au barman xD.

Ce qui ne vas pas dans ce RP:
 


Ces deux RP sont tirés d'un forum Pirates des Caraibes, merci de ne pas les utiliser en dehors de ce tutoriel par respect pour ceux qui ont participé merci.





Vous rencontrez un souci avec ce tutoriel ? Venez poser votre question [ici].

Idea N'oubliez pas de lire et de suivre les [règles de la section].
Corrigé par Morwen.



Je soussigné, Aby, accepte / n'accepte pas qu'un directeur reposte le tutoriel "Bien démarrer un sujet RP" tel que je l'ai rédigé. Du moment que mon pseudo est cité dedans je n'ai aucun soucis avec ça.
Revenir en haut Aller en bas
Bien démarrer un sujet RP
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma configuration est tel bien ou nul
» (résolu) bonjour je suis bien embêter avec un cheval ou un virus
» Bien le bonjour à tous.
» Zone de quarantaine d'Avast
» canton comment bien débuter pour un débutant
Réponse rapide

School of Progress :: La bibliothèque :: Tutoriels :: RPG+