Header
Partagez | 

Vos styles de rpg? [conseil]

avatar

Mes clubs


En savoir plus
Mes clubs extra-scolaires:

Sythe

Doyenne
Bons Points (BP) : 4431
Voir le profil de l'utilisateur http://volauvent.forumactif.org/

Message Sujet: Vos styles de rpg? [conseil]   Dim 5 Sep - 23:10

Vos styles de RPG…



Salutations à vous amis rpgistes ou amateurs de culture… cheers

Que vous soyez simples joueurs, ou bien fondateurs, sachez que lorsque vous intégrez un forum, plusieurs choix de contextes s’offrent à vous. confusion
Sf, fantasy, contemporain, tout cela est très bien, mais savez-vous exactement ce que ces styles cachent ? idée-puis-non
A vous les créateurs, êtes vous surs de ne pas faire de grossières erreurs lorsque vous rédigez vos éléments de background ? pale

Alors pour en être sur, venez donc jeter un œil aux principales catégories existantes et venez découvrir ce qu’elles impliquent!
great


Dans un premier temps, je vais seulement décrire les époques les plus intéressantes, en précisant leurs limites. Après, j’y ajouterais les genres, puis libre à vous de mélanger le tout !

Bonus : Je vais essayer de mettre quelques dates pour les civilisations que je trouve les plus judicieuses de citer, pour le reste, il faudra faire vos recherches vous-même !



PARTIE I : Rappels d'histoire



---¤ 1 ¤--- On commence simple : Notre époque ----------------------------------

Le plus facile, c’est évidemment tout ce qui ce passe au présent, ou plutôt tout ce qui se déroule autour de notre ère.
C’est le plus simple à imaginer, car il nous suffit de s’inspirer de notre vie de tous les jours.

Les limites : Si on peut se placer dans n’importa quel pays, il faut faire attention à bien se limiter à ce qui est réel. Pas de magie, de fantastique ou autre ici !


---¤ 2 ¤--- Le mode passé, les grandes ères. ----------------------------------

-¤- La préhistoire -¤-

Certes, on a rarement vu de rpg se déroulant à la préhistoire. Un petit mot rapide pour ceux qui voudraient s’y plonger :
En gros, on délimite la préhistoire comme se déroulant depuis l’apparition des premiers hommes jusqu’à l’apparition de l’écriture.

Limites : Les dinosaures c’est avant ! Alors n’allez pas mettre un T-rex ici, ca sera hors sujet !


-¤- L’antiquité -¤-

Pour les passionnés des vieilles civilisations, ici on parle de l’ère Sumérienne, les pharaons, des premières dynasties chinoises etc…
Généralement, elle est comprise entre l’invention de l’écriture et le moyen-âge, mais attention, suivant les pays/empires concernés, les dates peuvent être complètements différentes.

Limites : tout dépend de la civilisation concernée, le mieux c’est de se renseigner !

Aperçu chronologique (sans entrer dans les détails):

Spoiler:
 
-¤- Le Moyen-âge -¤-

Souvent repris par les amateurs de chevalerie, il est lui aussi à placer différemment suivant les pays. C’est ainsi par exemple que si on peut parler de l’époque médiévale avec le Japon, la Chine, l’Europe, il n’y a pourtant pas de moyen-âge en Amérique…

Limites : si on s’en tient aux faits et seulement à eux, il n’y a pas de dragon, de vilains sorciers, etc au moyen-âge, et la réalité est beaucoup plus dure que ce que les romans de fantasy laissent imaginer.
Attention donc si vous voulez créer un forum historique à bien y veiller !

Je vais passer la renaissance et autres, ces époques ne concernent à mes yeux qu’une minorité de pays, et plus particulièrement ceux d’Europe.

A la place, on parlera plutôt d'une partie « époque moderne », où j’inclus pour ma part tous les pays qui commencent à évoluer et où l’on remarque les premières découvertes et technologies révolutionnaires, la vapeur, l’électricité etc…, sans redistinctions jusqu’à nos jours.


---¤ 3 ¤--- On passe donc au Futur ! ----------------------------------

Bien évidemment, chaque seconde non encore écoulée fait partie du futur.

Futur proche, qui se déroule dans un contexte très proche du notre, ou bien futur lointain, où l’on peut tout imaginer, décadence de l’humain à la conquête de l’espace…

Limites : à priori aucunes, mais attention toutefois à ne pas intégrer des éléments faux. Je veux dire par là qu’à moins de parler d’un futur non basé sur notre monde et notre passé historique, on doit tenir compte de nos connaissances. C'est-à-dire qu’il faut veiller à la véracité de nos informations, notamment scientifiques !


Et bien voilà, on a fait un tour rapide de ce qui constitue notre monde, alors si on s’intéressait maintenant à tout ce qui à trait à l’imaginaire et sort de notre cerveau !


PARTIE II : Les styles littéraires et autres courants



---¤ 1 ¤--- Le fantastique ----------------------------------

Tremblez braves gens, vous voilà embarqués les sombres univers fantastiques.
Quand je parle de fantastique, je ne parle pas de monde imaginaire remplis de nains et d’elfes.
On pourrait le voir dans ce genre, mais si on se place dans un contexte littéraire, alors il désigne plutôt un univers réaliste dans lequel se fond le surnaturel.
Vampires, esprits frappeurs, maisons hantées, démons de toutes époques et de tous pays y font alors leur apparition, de même que les phénomènes inexplicables.
On peut faire du fantastique aussi bien à notre époque que dans le passé, ou même dans le futur.


---¤ 2 ¤--- L'horreur ----------------------------------

Restons dans le sombre, je poursuis avec les forums que l’on pourrait qualifier « d’horreur ».
Que le prétexte soit la folie, l'invocation de démons, la maladie, tout est prétexte à une ambiance sombre, glauque...
Meurtres en série, évadés de prisons, évadés d’asiles, pourquoi pas maladies zombifiantes… le sang et la mort règnent ici en maître, réservé à tous ceux et celles qui ont des instincts sanguinaires….


---¤ 3 ¤--- Le merveilleux ----------------------------------

Allons vers des contrées plus joyeuses, celles où les fées virevoltent dans les airs, les forums merveilleux.
Sans aller jusqu’à parler de fantasy, ici l’on se limitera à un univers de conte de fée, avis donc aux lutins, farfadets, korrigans, petites fées, et pourquoi pas dragons verts et sorcières penchées sur leurs chaudrons…
Pourquoi distinguer cela de la fantasy qui viendra après, car pour moi les mondes féériques sont différents des univers fantasy, ils sont moins sombres, plus enclins à une magie légère, bref, pour être grossière, cela pourrait être du Walt Disney...


---¤ 4 ¤--- La fantasy ----------------------------------

Un pas plus loin, la Fantasy.
Qu’elle prenne naissance dans les milliers de mythologies humaines existantes, quelles que soient ses ramifications, ici on évolue dans un univers le plus souvent imaginaire.
On peut y retrouver toutes sortes de créatures, nains, elfes, dragons, trolls, mages, druides, pour moi, il n’y a pas vraiment de limite. Peuples entièrement réinventés, mondes imaginaires purement irréalistes, la fantasy se voit souvent mélangée à un contexte médiéval, et réunit parfois tous les genres, fantastiques et merveilleux pour en retirer quelque chose de plus neuf.

On pourrait distinguer plusieurs sortes de fantasy, je m’arrêterais à ceux qui sont les plus les plus fréquents.

Teintée d’histoire : la fantasy historique : on se trouve dans notre monde, mais on va juste faire intervenir ce qu’il faut de magie et de monstres ! Par exemple faire intervenir une magicienne comme conseillère de louis XIV, et un vilain monstre qui menace le pays etc… (hum c’est un exemple).

Teintée de notre monde actuel : les fées vivent sous terre, les trolls sont cachés dans les égouts, les sorcières voyagent sur le dos des aspirateurs, les nains ne voyagent qu’en métro…

La science-fantasy : on ne se situe pas forcément dans le futur, mais des éléments futuristes, ou bien un mélange sf/fantasy peuvent apparaître.
On peut alors retrouver dans un monde médiéval des objets provenant de civilisations anciennes technologiquement avancées, ou bien le monde peut avoir régressé et la technologie n’être accessible que pour certains privilégiés, un peuple extraterrestre peut asservir un monde…

La fantasy très futuriste : on peut imaginer des fées et de nains luttant dans l’espace à coups de sabres lasers….


Je ne vais pas faire le tour de toutes les distinctions, mais du plus « léger » au plus sombre, de royaumes de paix ou de civilisations en guerres, on peut passer par toutes les sortes de niveaux.

Attention à ceux qui parlent d’héroic fantasy, souvent ce terme est désigné pour des histoires de fantasy ciblées autour d’un seul ou deux héros, ce qui est plutôt incompatible avec le principe du forum rpg…

Laissons donc cette distinction à la littérature et réservons nous une seule catégorie, la fantasy tout court !



Assez parlé de vieilleries, passons aux choses sérieuses, la science fiction !

---¤ 5 ¤--- La Science-Fiction ----------------------------------

Là aussi, on peut parler de multiples sous catégories.

Mais avant d’aller plus loin, il faut bien clarifier un point : Quand on parle de sf, on parle avant tout de science.
Quelle que soit l’époque de départ où l’on se base, on se doit de respecter les connaissances scientifiques dont nous disposons pour créer notre monde, et pas faire de grossières erreurs en faisant intervenir des faits absolument faux.

Il vous parait évident j’espère, que même si nous nous trouvons dans un vaisseau en plein espace, la vitesse de la lumière par exemple sera toujours de 299 792 458 mètres par seconde, et pas de 100 mètres par seconde…
C’est un fait établit et concret, mesuré, prouvé scientifiquement, en aucun cas vous n’avez le droit de le modifier !

Bien sur, comme la sf est une science imaginaire, libre à vous d’inventer tout ce qui n’existe pas, le mieux et le plus correct étant de se baser sur des postulats déjà émis ou bien sur des bases scientifiques existantes (suivant l’époque, cf après).


Comme c’est un univers déjà fortement exploité, on va donc distinguer plusieurs grandes catégories :

Le space opéra, à la star wars, où l’on se trouve dans l’espace, sur des vaisseaux spatiaux et tout le tralala.

Le planet opéra, où cette fois ci on est sur des planètes complètement imaginaires, dont on se doit de réinventer toute le faune et la flore, certains auteurs réinventant tout de a à z, y compris les lois de la physique, de la biologie etc…

Le cyberpunk, souvent situé vers 1980, des univers souvent sombres, où la machine prend le pas sur l’homme, où l’on se gave de substances illicites, souvent le haut lieu de l’informatique, on pourrait citer des univers proches de Matrix…

Ce qui me rappelle un genre que j’adore tout particulièrement, le steampunk, qui s’occupe de tout ce qui se rapproche de la mécanique, des machines à vapeur, des automates… (si je me plante pas…)
C’est une sf plus rares, plus complexes, mais qui offre beaucoup et qui si vous voulez faire dans l’originalité a du potentiel à exploiter !

Important surement dans le rpg, les univers post-apocalyptiques, où les personnages évoluent dans un monde qui vient de subir une énorme catastrophe… ils sont très riches en possibilités.

On n’oublie pas non plus les uchronies, importantes aussi, car elles se placent dans notre monde, souvent dans un point particulier du passé, et on va remodeler un futur complètement différent. (Le maître du genre pour moi c’est K.Dick…)

Sinon, les fils conducteurs :
Les voyages dans le temps, les robots, les cyborgs, les extraterrestres (he oui, ne les oublions pas !) la technologie hyper avancée, les mutations…


Que pourrait-on ajouter à cela ?


---¤ 6 ¤--- Autres ? ----------------------------------

Les rpg style manga, ils peuvent être de tous les genres, le plus important c’est qu’ils sont tirés d’une œuvre existante, de même pour tout ce qui vient de livres ou séries ou films…

Le style « mature »Il peut se dérouler n’importe où, vous l’aurez compris le principal de l’action étant concentrée autour de scènes X interdites aux mineurs.


PARTIE III : Conclusion


Voyons voir, si le tour est fait, à vous créateurs de voir ce que vous préférez, sans oublier que bien sur vous pouvez mélanger les genres, vous inspirer des différentes époques et civilisations, bref, après c’est à vous de voir et d’assurer la cohérence de vos créations.

Et à vous les joueurs, vous devez également tenir compte du genre du forum, de sa position dans l’histoire pour vous en tenir aux faits possibles, et oui, parfois être joueur implique de se documenter un peu !


A vos crayons!
Les dates de chronologies sont celles facilement trouvées sur mon ami wikipédia,
car je suis atteinte de flemmardise, et j'ai pu arrondir un peu les années,
les chiffres sont là pour donner une idée!




Vous rencontrez un souci avec ce tutoriel ? Venez poser votre question [ici].

Idea N'oubliez pas de lire et de suivre les [règles de la section].
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mes clubs


En savoir plus
Mes clubs extra-scolaires:

Jen

Doyenne
Bons Points (BP) : 60
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-virtuel.francais.tv/

Message Sujet: Re: Vos styles de rpg? [conseil]   Jeu 16 Juin - 22:19

Merci Sythe de ce tutoriel ! Mais je rajouterais ceci:

Les registres !



Coucouww ! Very Happy

Alors, ce tutoriel est basé sur des notes de mon professeur (que j'ai piqué mais c'est un détail xD) et d'infos venant d'une de mes formations en littérature sur mon forum. Je remercie Kokoro Mai pour ces infos, c'est la professeure qui a éclaircie la lanterne de l'élève et de moi-même à ce sujet. Bon, trêve de blabla, allons-y ! Very Happy

Les registres littéraires... rien de bien sorcier et de banal à la fois. Ils vont servir si vous voulez écrire une histoire. Smile Le registre littéraire d'un texte est défini par l'effet produit par ce texte sur le lecteur et qu'a le plus souvent recherché l'auteur. Et si je vous les présentait ? Smile


Le Registre Comique




- Le registre comique: Comme le mot le dit, le registre comique doit être drôle. Il a pour but de divertir le lecteur en représentant le ridicule d'un homme. Comment faire rire le lecteur ? Mettez des petits endroits cocasses, jeux de mots, quiproquos, répétitions et associations burlesques.

Ce registre comporte ce qu'on appelle des Sous-Registres. Les voicis:

- Le Burlesque: Il consiste à traiter un sujet noble et héroïque dans un style vulgaire utilisant un registre de langue familier, des caricatures et de comparaisons peu flatteuses.

- La tonalité héroïcomique: Il se fonde sur l'utilisation du style noble et de la tonalité épique apportée à un sujet trivial ou familier afin d'aboutir à un effet comique.

- Le registre satirique: Il fait de dénonciation souvent associée à l'humour qui est une prise de distance amusée ou à la parodie qui reprend les procédés d'écriture pour se moquer, ou encore à l’ironie qui consiste à vouloir faire comprendre le contraire de ce que l’on dit et repose donc sur l’implicite en jouant de figures de rhétorique comme l’antithèse, l’oxymore et l’antiphrase.

Le Registre Épique




C'est un registre particulier qui traite le sujet des héros, surnaturels, le pouvoir héroïque. Il a pour but de mettre en admiration le lecteur en lui montrant des aspects tels que les exploits d'un personnage principal.

Le Registre Merveilleux




Le Merveilleux séduit le lecteur en le faisant entrer dans le domaine de l'imaginaire et du rêve. Très repérable dans le conte traditionnel, le merveilleux met en scène des personnages aux grandes qualités (bravoure, ruse…) confrontés à des êtres maléfiques, imaginaires ou non (une sorcière, un dragon, un vilain comte…) et réussissant à écarter le danger après de multiples péripéties.

Le Registre Lyrique




L'adhésion du lecteur fonctionne aussi par l'identification avec l'auteur à travers les confidences de celui-ci qui définissent le registre lyrique. Le locuteur (souvent l'auteur mais pas toujours comme dans Cyrano de Bergerac) dévoile ses émotions intimes et personnelles sur des thèmes généraux de l'humaine condition comme l'amour, la nostalgie, la solitude, la fuite du temps, le rapport à la nature ou la mort. C'est le genre qui traite des sujets tabous.

Le Registre Argumentatif



L'interrogation correspond au registre argumentatif (ou délibératif) qui cherche à faire adhérer le lecteur à une thèse en appelant à la raison (convaincre) comme au sentiment (persuader).

Le Registre Fantastique



À ne pas confondre avec le Merveilleux. L'interrogation est de mise aussi dans le cas du registre fantastique qui introduit une faille dans le réel, jouant sur le doute d'une réalité possible. Il maintient un climat de suspense pour que le lecteur doute et ne sache pas quelle solution choisir à la fin de l'œuvre.


Le Registre Dramatique



Le registre dramatique joue sur l'identification du lecteur avec les personnages mais crée la peur et l'inquiétude en mettant en scène la menace et la destruction dans des péripéties renouvelées où intervient le suspense. C'est le registre des romans d'aventure et plus particulièrement des Thrillers mais aussi des mélodrames au théâtre. Le saisissement et l'effroi procurent au lecteur des stimulations d'adrénaline et jouent de manière ambiguë sur la fascination et la répulsion auxquelles peuvent se mêler la compassion et la pitié.

Le Registre Pathétique



Comme le nom le dit, il va avoir tendance à bouleverser le lecteur. Quand les procédés visent à créer des effets particulièrement forts, déclenchant des larmes d'effroi et de pitié mêlée, on parle de registre pathétique.


Le Registre Tragique



Le registre tragique présente des personnages hors du commun aux destins marqués par la fatalité. Il dépasse ainsi le registre dramatique en montrant une situation sans issue qui repose sur l’intervention d’une force supérieure ou d’une divinité, sur une obligation morale ou sur l’emprise d’une passion. Le héros tragique se caractérise en général par sa grandeur : noble, hors du commun, il possède grandeur d'âme, courage et lucidité qui lui permettent d’affronter le destin tout en prenant conscience de son impuissance. Il exprime sa douleur devant l’étendue du malheur qui le frappe.

Contents ? Non ? Bande d'ingrats !



Et voilà, vous en savez plus ! Very Happy J'espère que vous pourrez nous montrer vos textes et nous indentifier le registre ! Very Happy

Je ne vous cacherai pas que certaines informations ont été prises de Wikipédia, j'ai eu des trous de mémoire à certains endroits, mais c'est à peu près ça. J'espère que vous prendrez le littéraire au sérieux ! Very Happy


De Jen.
Revenir en haut Aller en bas






Han Sunhwa. ♥



"Mes diplômes ♥:
 



Vos styles de rpg? [conseil]
Page 1 sur 1
Réponse rapide

School of Progress :: La bibliothèque :: Tutoriels :: RPG+